Poème

Au fils des jours qui s’écoulent
Avec la poussière qui retombe
La vie telle une source coule
La lumière fait place à l’ombre

Enfin je lève le voile sur mes peurs
Je les accueille je les identifie
La confiance efface la torpeur
La légèreté revient dans ma vie

J’avance, j’apprends à me reconnaître
Je me libère d’un énorme poids
Et pas à pas je me sens renaître
En prenant qu’un seul jour à la fois.

Malgré les moments difficiles
Il faut toujours garder espoir
Même si on se sent seul sur son île
De l’intérieur émerge notre pouvoir.

Peu à peu, je retrouve un équilibre
De plus en plus je m’aime
Je découvre que je suis une personne libre
Simplement en étant moi-même