Mot de la présidente du conseil

Pendant des années, j’éprouvais régulièrement un malaise, une peur omniprésente et je ne comprenais pas; tout semblait « normal » dans ma vie.

Un jour, quelqu’un m’a remis une brochure sur laquelle on pouvait lire: « J’ai peur, j’ai peur, mais je ne sais ni de qui ni de quoi ». Cette phrase m’a figée, elle décrivait comment je me sentais depuis déjà longtemps. Était-ce possible que d’autres personnes vivaient la même chose que moi ?

C’est ainsi que j’ai connu Phobies-Zéro et que j’ai participé à ma première rencontre dans un groupe d’entraide en juin 1998. Enfin, j’ai pu mettre un nom sur le problème qui m’affligeait. J’ai rencontré d’autres gens qui souffraient de ces mêmes symptômes paralysants, mais surtout, j’ai réalisé que je pouvais m’en sortir. C’était pour moi le début de jours nouveaux.

Je me suis impliquée; je voulais démystifier, comprendre, maîtriser cette problématique qui me hantait depuis un moment déjà. J’ai animé le groupe de soutien de Saint-Jérôme pendant plus de 5 années et j’ai occupé divers rôles au sein du Conseil d’administration de l’organisme.

L’organisme, comme plusieurs grandes choses, a commencé très simplement. Au moment où j’écris ces lignes, Phobies-Zéro est à l’aube de ses 20 ans. Quelle aventure ! Je ne crois pas que Marie-Andrée Laplante, fondatrice, croyait que Phobies-Zéro connaîtrait ce genre d’essor. Il va sans dire que sans l’implication des bénévoles, des employés administratifs et des membres du Conseil d’administration, Phobies-Zéro ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui.

Les troubles anxieux sont encore méconnus - voire tabous – et c’est pourquoi plusieurs en souffrent toujours en silence.

Posez un geste pour vous libérer de l’emprise de l’anxiété.

Phobies-Zéro est là, pour vous.

Valérie Royle Présidente du conseil d’administration Phobies-Zéro