Diminution du processus d’anticipation

Les réactions douloureuses et désespérées provoquées par d’innombrables pensées et images terrifiantes générées par les crises de panique renforcent les réactions de peur et augmentent l'anxiété.

Prendre l'habitude de se concentrer sur le moment présent et de faire des choses simples permet de se centraliser sur la réalité environnante et de diminuer le processus d'anticipation.

Conséquemment, cette pratique nous permet d'arrêter les pensées négatives (communément appelées la cassette), de diminuer et même de faire disparaître les sensations physiques et de reprendre l'activité en cours plutôt que de faire de l'évitement.

Lorsque la peur survient :

Arrêtons les pensées négatives, concentrons-nous sur le moment présent, faisons des choses simples.

Portons notre attention sur les éléments qui nous entourent.

Écoutons attentivement les bruits et les voix autour de nous.

Visualisons les membres de notre groupe de soutien et d'entraide.

Faisons des choses simples.

Prenons une bonne respiration :

Parlons à un vendeur, nous regardons un enfant.

Mangeons un fruit, nous buvons de l'eau...

Ayons une pensée utile J'évite ...l'évitement.

Prenons un moment d’arrêt.

Concentrons à lire un texte positif.

Utilisons un des services de Phobies-Zéro la ligne d'écoute, le forum, le site web...

En agissant même sous l'emprise d'une certaine peur, nous apprécierons nos réussites et nos victoires.