Phobies-Zero

Forum de troubles anxieux et obsessif-compulsif
Nous sommes actuellement le Ven Juil 19, 2019 6:59 pm

Les heures sont au format UTC - 5 heures [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: Mar Juil 31, 2018 9:29 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Sep 22, 2005 10:07 am
Messages: 417
Localisation: Montréal
Quoi de plus stressant pour une personne souffrant de phobie sociale que d'être le centre d'intérêt de tout les regards ? C'est comme de se faire tirer dessus par des fusils laser qui nous brûlent comme dans les films de fictions-horreurs. Deux des quatre peurs principales des PS surgissent: la peur d'être observé et la peur de performer parfois c'est accompagner d'une crise de panique.
Qu'est-ce qu'on fait quand tout le monde s'attend à ce que l'on réagisse normalement en sursaut de surprise, de gratitude et de bonheur alors qu'on chercherait le premier trou de hobbit pour s'y cacher ?
Bref, comme je m'en sors bien depuis quelques années, il me reste un inconfort. Probablement que dans la population en général plusieurs peuvent ressentir un mal à l'aise.

_________________
Phobie sociale avec trouble panique


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: Ven Jan 18, 2019 3:48 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Jan 14, 2019 11:32 am
Messages: 46
Localisation: Outaouais
Salut, je peux comprendre ce que tu vie, ma phobie sociale à commencé au secondaire et puis les exposés oraux je détestais ou bien lors de ma fête aussi, mais, ce que je commence à me dire, c'est de visualisé dans ma tête les beaux moments ou un beau moments et non les pires, que ce soit une image où tu es bien et s'accrocher à cela, exemple ça faisait presque 3 semaines où je ne sortais presque plus et que je remettais à plus tard, pourtant je suis un sportif, mais, ça ne parrait pas dans le visage que l'on n'est phobique, personne ne peut le voir… Et puis, un moment, vu que j'aime beaucoup le gym eh bien, je me suis visualisé avec le moment ou j'étais le mieux dans le gymnase avec la meilleur machine et puis, oui, c'est pas facile, mais, j'ai pris mon courage et j'y suis retourné exactement sur cette machine et j'ai pu tranquillement recommencé à y aller et maintenant, j'essai de visualisé d'autres bon moments…comme une bonne sensation aussi, et aussi, ne pas se tapper sur la tête si tu ne sort pas une fois, J'espère que je puisse t'avoir été un peu utile

Excellente journée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: Lun Jan 21, 2019 7:40 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Sep 22, 2005 10:07 am
Messages: 417
Localisation: Montréal
1Lynx a écrit:
Salut, je peux comprendre ce que tu vie, ma phobie sociale à commencé au secondaire et puis les exposés oraux je détestais ou bien lors de ma fête aussi, mais, ce que je commence à me dire, c'est de visualisé dans ma tête les beaux moments ou un beau moments et non les pires, que ce soit une image où tu es bien et s'accrocher à cela, exemple ça faisait presque 3 semaines où je ne sortais presque plus et que je remettais à plus tard, pourtant je suis un sportif, mais, ça ne parrait pas dans le visage que l'on n'est phobique, personne ne peut le voir… Et puis, un moment, vu que j'aime beaucoup le gym eh bien, je me suis visualisé avec le moment ou j'étais le mieux dans le gymnase avec la meilleur machine et puis, oui, c'est pas facile, mais, j'ai pris mon courage et j'y suis retourné exactement sur cette machine et j'ai pu tranquillement recommencé à y aller et maintenant, j'essai de visualisé d'autres bon moments…comme une bonne sensation aussi, et aussi, ne pas se tapper sur la tête si tu ne sort pas une fois, J'espère que je puisse t'avoir été un peu utile


J'ai cité ton message pour demeurer dans le contexte parce que le robot vietnamien a placé un message qui n'a aucun rapport.

Tu as raison faut presque se faire un plan de match. Ma tendance dans les situations où je devenais le centre d'intérêt de tout le monde comme à ma Fête avec un gâteau, le monde qui chante (pendant que j'étouffe :lol: ), souffler les chandelles, faire semblant d'être surpris, remercier le monde, ouvrir les cadeaux, etc. c'était d'être victime. Maintenant, je me prépare à faire des oh que je suis surpris avec un brin d'humour, je joue le jeu du fêté avec des sourires, ce style me va bien et je suis à l'aise. L'idée est de ne pas subir la fête.

Parfois j'avais l'impression de ne pas mériter toute cette attention tellement mon estime de moi était au plus bas. Je croyais que je ne valais pas tout l'amour que les gens me donnaient ou le temps qu'ils m'accordaient pour fêter mon anniversaire. Je n'étais pas à cette époque dans le haut de la vague.

Finalement après beaucoup de travail sur moi, d'échanges avec les autres, d'exercices, de lectures, d'écritures, de meeting de PZ, j'ai réussi à remonter mon estime et à désacraliser les autres.

Je plaçais tout le monde plus haut que moi. Dans toute situation j'étais le moins bon des deux personnes. Ce constat m'a cruellement frappé un jour et j'ai recommençé à me resituer par rapport aux autres.

C'est un long processus dans lequel j'ai dû apprendre à me connaître et commencer à me trouver des qualités.

_________________
Phobie sociale avec trouble panique


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: Sam Mai 11, 2019 9:34 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Mai 11, 2019 9:28 am
Messages: 6
Je suis une thérapie actuellement (je suis phobique sociale), et effectivement l'importance d'élaborer un plan d'action est primordial ! Notamment pour l'exposition progressive :)

Je progresse de semaines en semaines, en espérant arriver à ton niveau !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: Dim Mai 12, 2019 7:30 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Sep 22, 2005 10:07 am
Messages: 417
Localisation: Montréal
Faut pas lâcher, Manon96 et les autres qui espèrent. Parfois écrire est la seule chose qui nous vient pour essayer d'avancer et c'est un pas en avant. L'écriture n'est pas nécessairement un geste passif parce qu'à force d'écrire on finit par se surprendre à agir.
De mon côté, je continue mes exercices parce que j'ai développé l'habitude d'en faire. Je me sens comme Sisyphe qui dans la mythologie grecque poussait tout les jours une grosse pierre qui redescendait la nuit et c'était à recommencer le lendemain. :lol:
Quand on me demande mon nom parfois je dis "Elvis" et ensuite "Presley". Je gêne parfois ma blonde en disant n'importe quoi pour pousser plus loin ma limite. Quand on me demande si j'ai des allergies je dis "Oui, mon patron dit que je suis allergique au travail". Quand on me demande mon travail, je dis que je suis "astronaute" ou "scénariste" ou "acteur de cinéma". N'importe quoi, l'important est l'exercice.
Si vous jouer avec vos limites vous verrez que parfois ce sont les autres qui deviennent mal l'aise. Ce n'est pas mon but. Bref, je m'arrêterai peut-être un jour de pousser vers l'avant.

_________________
Phobie sociale avec trouble panique


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: Mar Mai 14, 2019 1:29 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Mai 14, 2019 1:11 pm
Messages: 16
Un peu comme avant a écrit:
Quand on me demande mon nom parfois je dis "Elvis" et ensuite "Presley". Je gêne parfois ma blonde en disant n'importe quoi pour pousser plus loin ma limite. Quand on me demande si j'ai des allergies je dis "Oui, mon patron dit que je suis allergique au travail". Quand on me demande mon travail, je dis que je suis "astronaute" ou "scénariste" ou "acteur de cinéma". N'importe quoi, l'important est l'exercice.
Si vous jouer avec vos limites vous verrez que parfois ce sont les autres qui deviennent mal l'aise. Ce n'est pas mon but. Bref, je m'arrêterai peut-être un jour de pousser vers l'avant.


j'adore cette réponse hihi :lol: :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: Mer Mai 15, 2019 10:44 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Sep 22, 2005 10:07 am
Messages: 417
Localisation: Montréal
Merci pour ta réponse et bienvenue sur le site. En voulant aider, on écrit ce qu'on peut sans trop savoir si on aide quelqu'un. Quand il n'y a pas de réponse, on se dit que ce n'est peut-être pas ce que les gens ont besoin et il serait préférable de ne pas écrire. Donc, on peut cesser d'écrire.
Dans un autre ordre d'idées, je continue mes exercices qui sont devenus une seconde nature.

Ce matin, j'étais assis au café du coin prenant mes messages courriels, lisant le journal et sirotant mon breuvage me demandant quel exercice me mettre sous la dent. Euréka :idea: , il y avait un cruchon d'eau au comptoir avec des verres. Un petit couple en devenir ou pas papotait et bloquait l'accès au point d'eau. Je me suis donc levé (comme phobique social on se sent toujours observé une fois seul debout) et je me suis rendu au cruchon d'eau m'excusant de les déranger comme il se doit. Je me suis versé un verre d'eau (c'est s'affirmer) et pris le temps de le boire entre eux (s'affirmer encore plus).
Il faut dire que les exercices de PS (phobiques sociaux) nécessitent la présence des autres et souvent d'intervenir avec les autres.
La peur d'être observé et la peur de s'affirmer sont les deux premières peur des PS selon plusieurs auteurs dont Christophe André qui a écrit "La peur des autres".
Bref, un petit salut à tous.

_________________
Phobie sociale avec trouble panique


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Les heures sont au format UTC - 5 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 4 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de:
Aller vers:  
cron
POWERED_BY
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr